Speed dating a paris

Ouais, le speed-dating, le truc trop à la mode en 2001. C’est en infiltration totale (et en imperméable beige, ambiance Mike Hammer) que je me dirige vers le Bizen ce vendredi soir, afin d’assister au “Lemon Friday”. On s’installe à coté d’une meuf, et on a 6 minutes pour la séduire, passé ce délai, on change de meuf, à la condition sine qua none de s’être acquitté d’un droit d’entrée de 15€. Je pose mon trench au vestiaire, accueilli par une hôtesse au look directement inspiré par un épisode des “ch’tis à Ibiza” et je m’enfonce dans la salle à la déco “chic et cosy”.

Il y a là quelques garçons qui patientent, dont un grand tout maigre qui porte un costume trop large et des chaussures à bouts carré.

Je lui parle des seules choses que je connais de Nice, comme le pan bagnat et la socca, mais ça n’a pas l’air de très bien marcher.

Elle me parle de son boulot, au service communication d’une grande entreprise pharmaceutique, et je me dis que ouais, j’aimerais bien voir ses nichons, du coup, je fais mine de m’intéresser à son job et à sa vie. fille #5 Judith, 35 ans, bosse dans une galerie d’art du Marais.

Elle me répète 3 ou 4 fois qu’elle a beaucoup de copines, et qu’elle n’est pas désespérée.

Elle rêve d’un amour véritable, un mec avec qui elle ira bruncher, un mec qui l’emmènera à un concert de Benabar, avec qui elle s’organisera des “petits weekends”.

J’aime bien mes parents d’ailleurs, je les vois souvent.

Avec sa voix nasillarde, elle me raconte son enfance Niçoise.

Elle est très bavarde, et en moins de deux, je suis au courant de tout son parcours amoureux, de sa passion pour les chevaux et de son adoration pour les talons hauts qu’elle achète sur Zalando.

Elle est plutôt bien gaulée pour une mère au foyer, mais franchement, est ce que je me vois passer mes samedis en allant faire du shopping avec elle et son fiston à Créteil Soleil ? Elle est pas jojo, et elle travaille à la Défense dans une grosse boîte de pétrochimie, un job que je ne comprends pas trop, et vu son physique, je cherche pas trop à m’y intéresser. Elle m’avoue ne pas être trop à l’aise ici, mais elle tente de jouer le jeu, si j’en crois sa robe en satin bleue et son immonde décolleté.

C’est pas comme s’il existait des tas de bars, de clubs ou autres lieux de rencontres.

Malgré tout, il y a des gens, un peu désespérés, qui, à l’heure d’internet, tinder, adopte un mec ou facebook tentent l’aventure du speed-dating.

Search for speed dating a paris:

speed dating a paris-83speed dating a paris-35speed dating a paris-58

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

One thought on “speed dating a paris”

  1. I have been through a lot to allow a man tie me down and think he can command me and give me useless orders. I will not mind to be his sugar mummy but he has to be the kind of man I will want. He must be very gentle and sensitive to my feelings and my emotions.